Le sens du Réel

L'identité ou la mort

de Christian VANNESTE

On parle beaucoup d'identité, mais de quelle identité s'agit-il ? Légitime entre toutes au moment où une immigration sans mesure bouleverse la nation française, cette question est toutefois stigmatisée par le « politiquement correct ». La montée des « identités communautaires » va jusqu'à renverser le rapport entre la majorité et les minorités au sein des démocraties libérales. L'affirmation outrancière et narcissique de sa différence, la supériorité tirée d'une altérité, si possible marquée par un passé victimaire est la vraie menace.

Un voyageur sans bagages ne va pas loin. L'individu qui ne s'approprie pas la culture, l'héritage spirituel, l'histoire de la nation dont il est membre est une page vide qui n'a rien à offrir à l'autre.

Une nation est un fleuve. Des affluents le rejoignent, mais si les eaux se mêlent, le fleuve conserve sa source originelle, et poursuit son cours unique vers un même destin.

Ce livre invite à une réflexion approfondie, lucide et salvatrice autour d'un débat que l'on cherche à interdire.

 

 

A propos de l'auteur :

Christian Vanneste est député honoraire après avoir été député du Nord durant trois mandats entre 1993 et 2012. Gaulliste, il a été membre du RPR, puis de L'UMP et préside aujourd'hui le Rassemblement Pour la France (RPF) ainsi que la Droite Libre, un laboratoire d'idées libéral-conservateur.  Il a présidé la Fédération Nationale des Collectivités Territoriales pour la Culture entre 1993 et 1998. Professeur de philosophie et directeur des études dans l'Enseignement Catholique, à Tourcoing où il est né, où il habite et où il a été élu de 1983 à 2008, il a également été Conseiller régional du Nord-Pas-de-Calais entre 1986 et 2002. Enraciné, conservateur, et patriote, il a défendu les valeurs familiales, notamment à la tête de « Famille et Liberté » dont il est Président d'honneur. Cela lui a valu quelques procès : il n'a jamais été condamné, mais a pu obtenir les condamnations de plusieurs de ses diffamateurs et en a tiré une passion pour la liberté d'expression. Désormais son combat est celui des idées avec la conviction que le redressement de la France passe par la réaffirmation d'une identité sans laquelle la créativité disparaît sans retour.

 

 

L'identité ou la mort
20.00 €

Informations complémentaires :

Nb de pages : 260

Dimensions : 148/210

ISBN : 978-2-35979-165-5

Sortie : 2018-05-16

Frais de port : 4.00 €