Le sens du Réel

Maxime, ou l’'honneur d’'un président

de Didier CAYOL

Yasmina Moreau s'assit dans le bureau de l'Ambassadeur de France au Batou. C'était désormais son bureau. Elle avait été nommée, par décret de Monsieur le Président de la République, chef de la diplomatie française dans ce pays. Elle savait que les choses ne seraient pas faciles et que son prédécesseur avait demandé sa mutation du fait des troubles qui y régnaient. En raison de l'existence de la force d'interposition entre gouvernement officiel et rebelles, force nommée par l'O.N.U. et comportant, pour la plus grande partie des unités de l'armée française, assistée par des détachements de l'Union Sud-Africaine et du Mali, les français étaient pris en ligne de mire par les deux factions. Il n'était pas rare que des commerces français soient pillés et quelquefois des ressortissants mollestés. L'ambassadeur n'avait, en droit, aucun pouvoir sur la force d'interposition, même si le commandement français restait en relation constante avec les services diplomatiques. Ce texte est dédié à tous les responsables d'’hommes et de femmes qu'’ils doivent diriger et protéger, même au péril de leur propre sécurité. Il n'’est pas de plus grande preuve d’'amour que de donner sa vie pour ceux que l'’on aime !

A propos de l'auteur :

- Président de l'UJA de Paris (1969/1970) - Avocat Honoraire. 

- Vice-président (1970/1971 - 1971/1972 - 1972/1973), 1er Vice-président (1973/1974), Président (1974/1975) de la FNUJA. 
- Ancien Membre du Conseil de l'Ordre (1977 - 1979). 
- Délégué d'Initiadroit - Président d'honneur de l'ANAAFA - Membre de la Commission Nationale de réforme du Code de Procédure Civile (1971) - Vice-président de la CARPA (1987 - 1992).  

 

Maxime, ou l’'honneur d’'un président
16.00 €

Informations complémentaires :

Nb de pages : 140

ISBN : 978-2-35979-011-5

Sortie : 2010-10-01

Frais de port :Gratuit